Laos – 7/1 au 4/2

Laos nous voila !! Le Royaume des éléphants – La frontiere passée sans difficulté, nous parcourons les premières routes du Laos par le côté Sud Est du pays. Apres 9h de bus, nous arrivons enfin a Pakse ! On change de langue, on réapprend rapidement le vocabulaire basique : bonjour, merci – on change de monnaie (la monnaie Laotienne est le kip, 1 € = 9430 kip…pratique pour la conversion !) et c’est reparti !

Petite journée de visite a Pakse ou nous retrouvons temples et moines dans leur tenue orange
image

image

image
image

image

Puis 1ere étape de notre périple, 4 jours de road trip dans les alentours de Pakse et sur le plateau des Bolovens. Le plateau des Bolovens est une des principales regions agricoles du Laos, on y trouve des plantations d’heveas, de cafetiers, theiers, bananiers et bien d’autres encore.
Et il est egalement entoure de cascades toutes plus belles les unes que les aures. Certaines nous donneront l’occasion de nous offrir une petite pause baignade !
351km a silloner les routes en plus ou moins bon état, les pistes en plutot très mauvais état, a découvrir les premières images de ce pays. Au vu des premiers villages traversés, le niveau de vie est bien moins élevé que dans les autres pays asiatiques. Mais les sourires et les ‘sabaidee’ qui nous sont adressés n’en sont pas moins sincères !
Le Laos est réputé pour le calme et la gentillesse des habitants – réputation rapidement vérifiée ! Cela fait du bien après l’esprit très commerçant des vietnamiens !
image

image

image

image

image

image

image

Nous passerons notre 1ere nuit a Tad Lo, une petite oasis a 90km de Pakse, entourée de 3 belles cascades.
image

image

image
image

image

image

image

Et la surprise sur la fin de journée sera d’assister au bain des elephants dans la rivière ! 2 éléphants ravis de tremper dans cette eau fraiche et de se faire gratter le dos !
image

image

image

image

Puis on reprend la route, les paysages continuent a défiler au fil des kilometres parcourus. Mon statut de passagère me permet de contempler la vie autour de la route, les métiers d’artisanat qui s’alignent : forgerons, tisserands, de voir les commerces pratiqués.
image

image

image

image
image

image
image

Et finalement, après 80km, nous arrivons aux prochaines chutes d’eau : Tad Yuang, puis Tad Fan qui se jette a près de 120m de haut, et enfin Tad Champi idéale pour la baignade. Nous y retournerons d’ailleurs le lendemain tellement la baignade y est agréable ! En cette fin d’après midi, le soleil eclairant directement la cascade, Tad Champi nous dévoilera toute sa poésie en laissant apparaître un arc en ciel….
image

image

image

Après une nuit dans un homestay, dans la famille de Ning, nous repartons sur notre scooter et empruntons nos premières pistes réellement defoncées … mention spéciale a mon pilote Guillaume qui a su garder son calme et sa concentration malgré un trajet très difficile de part la poussière, la chaleur et le nombre incalculable de cailloux et trous sur la piste.
image

Nous arrivons au village de Ban Phapho pour une promenade un peu spéciale, dans les marécages. …. a dos d’éléphant !!
Fous rires garantis, surtout quand nous l’avons accompagné pendant son bain !!
image

image

image
image

image

image
image

image

image
image

Apres cette parenthèse ludique, nous repartons vers la dernière étape digne d’un paris Dakar direction le site de Wat Pho a Champassak. Nous aurons encore notre lot de surprises sur la route – oui oui, ce sont bien 2 cochons qui sont allongés sur le marche pied. Nous les croyions morts jusqu’à ce qu’il y en ait un qui se mette a gigoter !
image

image

Wat Phou, site archeologique classé au patrimoine Unesco, berceau de la civilisation khmere bien avant les temples d’Angkor.
image

image

Après ces 4 jours sur la route, bien agréables pour moi, un peu plus fatigantes pour le pilote, nous descendons vers les 4000 îles, au milieu du Mekong, a la frontière entre le Laos et le Cambodge. Et c’est un havre de paix que nous découvrons, un petit paradis sur terre.
Nous n’avons pas compté si il y avait bien 4000 îles, mais si l’on considère que chaque morceau de terre où il y a un peu de végétation est une île, alors oui il doit sûrement il y en avoir 4000. Et des habitants un peu particuliers ont élu domicile sur certaines d’entre elles – on ne sait pas trop comment ils sont arrivés là, mais le spectacle est plutôt amusant !

image
image

image
image

Les prochains jours seront rythmés par le petit déjeuner en terrasse sur pilotis sur le Mekong, puis le choix du hamac pour siroter la bière, et enfin notre RDV quotidien avec le coucher de soleil – un RDV a ne louper sous aucun prétexte !
image

image
image
image

image

image

Ayant toujours un peu de mal a rester sans rien faire, nous sommes partis une journée en kayac sur le Mekong – une excellente journée a muscler nos petits bras dans les rapides (et ce n’est pas peu fiers que nous nous vantons d’être le seul kayac a ne pas s’être retourné dans les rapides !! ), a regarder les dauphins de l’Irriwady (ok, nous n’avons vu que leur dos, mais c’est deja ca !!) et a contempler le ciel se colorer au coucher du soleil depuis notre embarcation.
image

image

Regardez bien ci dessus on voit le dos du dauphin !! En même temps ce n’est pas plus mal de ne voir que son dos car d’après les photos sur internet, ce n’est pas tres joli un dauphin de l’irriwady !

image

Et ces îles réservent aussi leur lot de surprise – au détour d’un sentier nous découvrons de belles cascades, puis une jolie plage de sable au bord du Mekong histoire de nous rafraîchir un peu
image

image

image

image

image

image

On resterait bien dans notre petit paradis, mais il nous faut reprendre la route car il y a encore plein de choses a découvrir ! Alors nous voila partis dans notre 1er bus de nuit laotion direction la capitalr Vientiane . Quelle expérience ce bus de nuit ! Sur 2 étages, des couchettes doubles disposées de part et d’autre du couloir. Ainsi raconté ca n’a pas lair mal du tout. Sauf que les couchettes sont taillées aux dimensions des laotions ! Cest a dire 1m de large pour 1m50 de long ! Et il faut y dormir a 2 …. quand on est en couple, ce n’est deja pas bien confortable, alors imaginez la nuit que peuvent y passer 2 australiens de 1m80 chacun !
Bref, après cette nuit peu confortable, nous voilà arrivés a Vientiane, capitale très très tranquille. Ce n’est clairement pas la grosse ville dynamique a laquelle on aurait pu s’attendre. Pour nous c’est surtout une étape nécessaire pour gérer notre visa thailandais et demander 2 mois de séjour car en arrivant en Thaïlande par voie terrestre nous ne sommes autorisés a séjourner que 15 jours dans le pays.

Vientiane offre un contraste étonnant entre d’un côté le communisme est omniprésent (drapeaux, grandes places, statues des dirigeants), et d’un autre on perçoit partout l’influence française : bar a vins, boulangeries, dénominations françaises des « rue » et « avenue », simili arc de triomphe et grande avenue à la Champs Elysées.
Nous prendrons un peu de temps pour visiter quelques temples, et profiter du coucher de soleil sur la Thailande, juste en face de Vientiane de l’autre côté du Mekong.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Les visas de 2 mois en poche, nous partons vers Luang Prabang qui, aux dires des uns et des autres serait la plus belle ville du pays…. Hâte de la découvrir !
Luang Prabang est une ville tout en longueur situee au confluent du Mekong et de la riviere Nam Ou. On y trouve beaucoup de verdure : collines verdoyantes, cultures, forets. On passe d’une berge a l’autre grâce a des ponts en bambou. Et d ‘un point de vue culturel la ville est particulièrement intéressante. Chaque coin de rue révèle un nouveau temple particulièrement bien intégré dans le paysage. La ville a ete classée au Patrimoine de l’Unesco afin de la preserver.
En tout, nous y resterons pret d’une semaine tellement on s’y est senti bien – un sentiment d’être en territoire connu, un peu comme a la maison. Decouverte de la ville, visites des temples, des villages de part et d’autre de la Nam Ou, ascension du mont Phousi pour une vue a 360° sur la ville au coucher du soleil, marchés…

Nous avons également pris une journée pour apprendre a cuisiner des plats typiques du Laos : sticky rice, chili paste, chicken laap, Luang Prabang salad et eggplant & pork casserole n’ont plus de secrets pour nous !
Et pour garder tout de meme une petite dimension nature, nous passerons également une journee a la cascade de Tad Kouang Si pour une petite baignade rafraichissante .

image

image

image

image

image

image
image

image
image

image

image

image

image

image

image

image

Et en souvenir de l’occupation francaise : un des sports favoris des Lao est la petanque ! Et meme ici, on retrouve la tenue traditionnelle de ce sport : bob et marcel !
image

Le marché du matin a Luang Prabang plein de surprises !
image

image

image

image
image

image
image

Les cascades de Tad Kouang Si :

image

image

image

image

image

Apres cette escale historique et culturelle, nous reprenons la route vers le nord pour decouvrir d’un peu plus près les villages de minorités installés près de la Nam Ou. La route sera très longue : 5h entassés dans le fond d’un mini van dans une chaleur étouffante, a sauter de notre siège a chaque défaut de la route…. sauf que la route n’est que défauts…. quel soulagement quand le bus arrive enfin a Nong Khiaw !
Nong Khiaw est un petit village au style un peu western : une longue piste de poussière avec de part et d’autre des maisons en bois et autres petits commerces. Et au bout du village, un pont métallique qui traverse la Nam Ou.
Nous trouvons rapidement un petit bungalow poser nos sacs, et repartons a l’assaut de l’attraction du village : l’ascension d’une petite montagne pour avoir une vue a 360° sur la ville. 1h30 de pente raide, mais la vue en valait l’effort ! Perchés au sommet de notre colline, la vue sur le village et les paysages karstiques est sublime ! Et cerise sur le gateau, nous assisterons même en direct a une demande en mariage !
image

image

image

Apres un réveil matinal (merci la basse cour !!) nous partons faire une journée kayac, et visitons des villages occupés par des Tai et des Hmong, 2 ethnies présentes au Laos. Le laos est divisé en 3 ethnies majoritaires : les Tai, originaires de Thailande, les Hmong originaires du Vietnam, et les Sino-tibeto-… originaires de la Chine. Lorsque nous arrivons dans les villages, tout le monde est bien occupé : les femmes travaillent le riz, le fouettent et l’aerent pour le cuisiner ensuite, tandis que les hommes confectionnent des paniers en bambou, ou s’atelent a la construction de maisons. Par chance les enfants sont en vacances cette semaine, nous aurons donc l’occasion de partager un super moment avec eux : match de basket/foot/volley pour les garcons, apprentissage de « 3 petits chats » pour les filles. Un moment riche et authentique dont nous garderons de très bons souvenirs.
Puis nous partons marcher a travers les champs et rizières pour nous baigner dans une cascade. Nous sommes en saison sèche, ce n’est donc pas la bonne saison pour les rizières mais nous verrons tout de même de superbes terrasses. Enfin, retour a Nong Khiaw en kayac sur la rivière.

image

image

image

image

image

image

image

Ce matin, direction Muang Ngoi, a 1h de bateau de Nong Khiaw. Le village n’est accessible qu’en bateau ce qui limite un peu la présence des touristes. Nous nous installons dans un petit bungalow au bord de la riviere, et repartons explorer un peu les alentours pour prevoir la journée de demain. Il semble qu’il y ait des villages sympas aux alentours, nous décidons donc de partir les explorer.
Apres un nouveau réveil très matinal au son des coqs, poules et canards, nous prenons la route pour une journée de randonnée sous un soleil de plomb. Les paysages sont magnifiques, et les villages traversés nous ont donné l’occasion de rencontrer des personnes adorables et de partager un peu le quotidien des villageois. (Notamment la tradition du Lao Lao, alcool de riz a boire cul sec, a toute heure du jour ou de la nuit !)
Et comme nous sommes en manque de sport, le lendemain sera a nouveau l’occasion de louer un kayac pour se balader sur la riviere Nam Ou. On s’installera sur une ile le temps de faire une petite sieste, puis nous remonterons la rivière a contre courant juste histoire de prendre des rapides ! Bon nous ne le ferons qu’une fois car c’est tout de meme épuisant de remonter une partie de la rivière a contre courant !

image

image

La fin de notre périple au Laos approche, nous redesndons progressivement vers Vientiane pour prendre le train jusqu’a Bangkok. Mais avant d’arriver a Vientiane, une petite pause par Vang Vieng s’impose ! Vang Vieng était autrefois reputée pour ses bars au bord de la riviere, et son abonda ce d’alcool et de drogues. Mais face au nombre croissants de morts chaque annee (overdose ou noyades) la ville a decidé de mettre le « ola ». 18 des 20 bars au bord de la riviere ont fermé, et le couvre feu a été avancé a 23h30. La ville est donc beaucoup plus calme que ce que nous avions imaginé. En fait, c’est surtout le repère des Coréens qui viennent faire un tour en buggy, kayak ou tubing sur la rivière.
Meme si la ville ne presente pas un grand intérêt en soit, les ale tours valent la peine d’être vus :

———————————————————————————————-
Quelques portraits
image

image
image
image
image

image

image
image
image

image
image

Publicités
4 Commentaires

4 réflexions sur “Laos – 7/1 au 4/2

  1. Labelle

    Trop de chance avec les éléphants !!! Gros bisous Lucy
    Eleanor et Nathan 😝😍👶🙊💩

    J'aime

  2. GERARD

    Toujours aussi magnifique. Merci beaucoup pour toutes ces photos et commentaires

    J'aime

  3. boubou

    toujours d aussi belles photos bonne annee aussi a vous si vous n avez pas eu notre message je veux bien croire que vous n etes pas presses de rentrer surtout quand vous aurez passé une bonne partie de février en famille pensons à vous bisous

    J'aime

  4. jujuvivi

    Coucou.encore de tres belles photos.vous avez du vous regalez a visiter ce pays …..et la promenade des elephants! Profiter bien de votre retrouvaille avec la famille .on pense beaucoup a vous.gros bisous de nous 4.juju vivi et les petits

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :